Home / News / Jounal-Kreyol / Etudiant écrasé : le doyen Blot « ne pouvait éviter un tel accident »

Etudiant écrasé : le doyen Blot « ne pouvait éviter un tel accident »

Le sujet a fait couler beaucoup d’encre. Après plus de deux mois de travail, la commission d’enquête mandatée par le rectorat de l’Université d’Etat d’Haiti (UEH) vient de rendre son rapport sur « l’incident malheureux » : la voiture du doyen de la Faculté d’Ethnologie (FE) Jean Yves Blot qui a roulé sur l’étudiant Jean John Rock Gourgueder.

D’après les analyses des membres de la commissions « la victime était effectivement en dehors du champ de vision direct du conducteur qui ne pouvait en conséquence éviter un tel accident ».

Dans le cadre de cette enquête, la commission dit avoir auditionné 20 personnes, parmi elles des membres du Conseil de Direction de la FE, des étudiants réguliers, des gardiens, des agents de sécurités, des témoins de l’évènement, les quatre (4) étudiants sanctionnés, les médecins traitant l’étudiant fracturé. Selon les témoignages recueillis deux versions des faits s’affrontent: « la victime s’était étendue sur le passage du véhicule dans le sens de la largeur de la barrière », « la victime s’était précipitée tout à coup devant le véhicule dans le même sens ». Les enquêteurs estiment qu’elles sont « toutes les deux invraisemblables ».

Pour eux, la thèse « plus plausible » est celle « d’une tentative d’agrippement acrobatique de la victime au minibus » qui a donné lieu à cet accident que les enquêteurs jugent de « stupide » et déplorent.

Par ailleurs, les enquêteurs ont faits une autre révélation pas anodine : « Selon des sources médicales, le patient aurait pu être exéaté après dix (10) jours d’hospitalisation, cependant il est resté au centre d’hospitalisation après un mois sous pressions externes, et en était sorti sans accord de suivi avec le médecin. »

Le rapport est paraphé par les professeurs Wilson Célestin et Louis-Charles Roland, alors que la commission d’enquête est composée de deux autres membres supplémentaires : Djacaman Charles et Wilhem Michel.

Il faut souligner que dès l’annonce de la mise sur pied de cette commission le 15 juin dernier, certains étudiants de la Faculté d’Ethnologie l’ont catégoriquement « rejet[é]  »  soupçonnant qu’elle vise à « blanchir » Jean Yves Blot.

Le vendredi 11 août dernier, les étudiants de la Faculté d’Ethnologie, ont exposé un cercueil pour chanter symboliquement les funérailles du doyen. LoopHaiti

— Promoted

Houston Accident Lawyers Who Mean Business

In the blink of an eye, your life can change. That’s why we fight hard to get the compensation our clients need for:

  • Medical bills
  • Loss of income
  • Pain and suffering
  • Other losses related to the accident.

A serious car wreck or truck accident can happen in an instant anywhere on any busy highway in the greater Houston area. We understand how a catastrophic injury or the loss of a loved one can have a devastating impact.

Get individual attention from an experienced Houston attorney

At Smith & Hassler, Attorneys at Law, we believe that each case requires individual and personal attention from one of our Houston injury attorneys. We take the time to get to know you and understand how the accident has changed your life – and we’ll build a strong legal case to get the compensation you need and deserve.

No two cases are the same. No two injuries are the same. No two insurance companies are the same. By working with a respected Houston law firm well-versed in helping clients with personal injury claims, you can be confident knowing that you will get the care and attention you need. You will have an attorney with access to experts who can testify on your behalf. Results matter here, whether we are representing a client injured in a car accident or fighting for someone who lost a loved one due to medical malpractice. See more https://www.smithandhassler.com/

Check Also

Journal Première Occasion du 8 février 2018

Journal Première Occasion du 8 février 2018 – Présentation : Bob C, Guerrier Dieuseul, Pierre Renel …